La prise en charge

L’admission

• Une première prise de contact permet de faire connaissance, d’évaluer les demandes et le besoin du jeune, de visiter l’établissement et d’en comprendre son organisation. Le jeune et son représentant légal sont reçus par le directeur ou un cadre du service éducatif en présence de(s) l’éducateur(s) référent(s). • Un règlement de fonctionnement, un livret d’accueil et la charte des droits et libertés de la personne accueillie, sont remis au jeune et à sa famille qui en prennent connaissance, avant toute signature. • L’admission est subordonnée aux décisions de l’Aide Sociale à l’Enfance ou du Magistrat. • Dans le cadre de l’Accueil, le jeune rencontre un des psychologues de l’établissement sur un ou plusieurs rendez-vous. Par la suite, des rencontres peuvent avoir lieu ponctuellement ou dans le cadre d’un suivi. Haut de page


La durée de la prise en charge

Elle est fixée par l’Aide Sociale à l’Enfance ou par le Juge des enfants. Tout au long de l’accueil, l’établissement a pour obligation de transmettre à l’ASE ou au Juge des enfants un écrit sur son action auprès de l’enfant, sur l’évolution de sa situation ainsi que sur les moyens mis en oeuvre. Haut de page


L’accompagnement éducatif : une action intégrée, contractuelle et modulable

• Chaque jeune a un ou des éducateurs référents. • Une rencontre avec la famille est prévue le jour de l’arrivée où est présenté le travail qui va être proposé au jeune dans un premier temps. En fonction de la situation, un contrat de séjour ou un document individuel de prise en charge sera établi. Ce contrat ou ce document est la base de travail sur laquelle nous nous engageons. Il sera complété dans les six mois qui suivent par un projet personnalisé. Ces documents sont établis ou contractualisés entre le jeune (ou son représentant légal si l’enfant est mineur) et le directeur (ou, par délégation, par le chef de service). L’enfant ou le jeune est associé à cette démarche. • Les enfants et les jeunes sont intégrés dans la mesure du possible, selon les choix personnels des parents, dans des structures d’enseignement privé ou public de la ville. • Pour répondre au plus près aux besoins des jeunes, l’accompagnement éducatif est modulable, tant au niveau des objectifs que de leur mise en oeuvre. Haut de page


Le projet personnalisé

Le projet personnalisé définit les objectifs de l’accompagnement éducatif et les moyens mis en place pour chaque jeune. C’est un outil singulier, propre à chacun. Il est négocié, établi, mis en place, suivi et évalué tout au long de l’accompagnement éducatif du jeune à la maison d’enfants Louise de Marillac. Il n’est pas une réponse figée mais un vecteur d’actions évolutives pour répondre au plus près aux besoins de l’enfant ou du jeune et aux objectifs définis. Clé de voûte de la prise en charge de chaque jeune, ce projet est régulièrement discuté et réajusté. La famille est associée aux différentes étapes de ce projet. Sa participation et son adhésion sont essentielles, ainsi que celles des organismes placeurs. Haut de page